Master 1 et 2 Infectious Diseases and One Health (IDOH)

Ce master est organisé conjointement par 3 universités européennes : l'Université de Tours, l'Universitat Autonoma de Barcelona et l'Université d'Edinburgh.
 
Ce master pluridisciplinaire a pour but :
Ce master vise à donner aux étudiants une expertise multidisciplinaire, notamment en maladies infectieuses ainsi que dans la compréhension des interactions très complexes qu'il existe entre les agents infectieux et leurs hôtes humains ou animaux ainsi que des conséquences environnementales des thérapies. Les étudiants seront également entrainés à évaluer et gérer les risques liés à l'émergence de maladies infectieuses.
Les étudiants effectueront un semestre de cours à Tours, puis un semestre à Barcelone. Lors de la seconde année, les étudiants suivront un semestre à Edinburgh puis réaliseront un stage de six mois dans l'un des partenaires du réseau, de par le monde.
Des cours fondamentaux en santé humaine et animale, en immunologie, sur la virulence des pathogènes, sur la résistance aux antibiotiques ou aux composés antiparasitaires et antiviraux ainsi que sur les thérapies innovantes seront proposés pendant le premier semestre à Tours. Les aspects les plus importants de ce premier semestre seront approfondis et élargis lors du semestre à Barcelone. Les étudiants bénéficieront également de l'expertise de l'UAB sur la gestion des pathogènes et des animaux infectés en conditions de confinement de type P3 (un des plus hauts niveaux de sécurité pour le risque biologique). De plus, des aspects environnementaux comme le changement climatique, l'entomologie et la surveillance des vecteurs et leur impact sur la santé unique seront enseignés.
Une université d'été sur des compétences transversales (communication, adaptabilité, travail d'équipe dans des environnements multiculturels) sera organisée en alternance à Barcelone ou à Edinburgh.

Lors de la seconde année du master, les étudiants complèteront leur formation en abordant des thèmes comme le bien-être animal, l'éthique en recherche et travailleront sur des modèles animaux (y compris sur des animaux de grande taille comme les ovins et bovins) cruciaux pour la santé humaine. Ils étudieront également les modèles animaux pour les maladies non infectieuses qui sont souvent un aspect négligé des formations sur le concept de Santé unique. Ce semestre est aussi l'occasion d'un entrainement intensif en laboratoire pour préparer les étudiants à leur travail de recherche effectué lors du stage.