Actualité

Conférence Invitée : Chimiodiversité dans les arbres d’Amazonie : de la caractérisation structurale in situ à l’évolution des voies de biosynthèse

  • Culture scientifique,
  • Pharmacie,
  • Recherche,
  • Santé-Sciences-Technologie,
  • Vie étudiante,
Date(s)

du 18 septembre 2019 au 19 septembre 2019

Lieu(x)

Site Grandmont

Faculté de Pharmacie - Philippe Maupas
Salle des actes
 

L'équipe EA2106 Biomolécules et Biotechnologies Végétales a le plaisir de recevoir le Dr Christophe Duplais lors d'un séminaire. Vous êtes conviés à assister à sa conférence qui se déroule le mercredi 18 septembre à 14h dans la salle des actes.

Christophe Duplais est chercheur au CNRS et assure la direction d'un groupe en chimie dans l'unité de recherche EcoFog (Ecology of French Guiana Forests, https://www.ecofog.gf/) à Cayenne en Guyane. Chimiste organicien de formation, il s'est spécialisé dans la chimie interdisciplinaire en Amazonie et étudie plus particulièrement la diversité des métabolites et des enzymes produits par des organismes variés (plantes, insectes, champignons, microorganismes) appartenant à des échelles phylogénétiques différentes.  Il s'est spécifiquement intéréssés à la diversité biochimique au sein de l'organisme en étudiant comment cette diversité peut être corrélée à des facteurs écologiques et phylogénétiques dans le contexte d'évolution convergente et divergente. Ses thèmes favoris sont la symbiose fourmis-microorganismes et l'évolution du latex des plantes.

Résumé de la conférence:
Les forêts d’Amazonie abritent l’une des plus grandes diversités de plantes au monde et notamment d’arbres. Ces communautés végétales sont réparties dans différents habitats sous forme d’écosystème incluant vertébrés, arthropodes et microbes. La dynamique de ces interactions biologiques a considérablement impacté l’évolution des arbres amazoniens et conduit à une grande diversité de traits phénotypiques (écophysiologiques, biochimiques et chimiques). Pour comprendre la diversification et l’abondance des espèces d’arbres, les propriétés technologiques et de durabilité naturelle des bois mais également le potentiel végétal pour la découverte d'enzymes et de métabolites d'intérêt, il est nécessaire d’être capable de décrire avec des outils de pointe la biochimie et la chimie des arbres de façon systématique le long de gradient environnementaux sur de grandes échelles phylogénétiques. Ce séminaire présentera plusieurs aspects de la chimie des arbres de Guyane pour (1) prédire la durabilité naturelle de leur bois, (2) comprendre les voies de biosynthèse dans différents tissus par imagerie par spectroscopie de masse, (3) proposer une approche pour appréhender l’évolution des terpènes dans les latex amazoniens.