Actualité

La Biométrie du Centre d’Investigation Clinique INSERM 1415 associée à deux essais randomisés publiés dans le New England Journal of Medicine.

  • Recherche,
  • Santé-Sciences-Technologie,
  • Pharmacie,
Date(s)

du 7 novembre 2019 au 31 décembre 2019

Lieu(x)
Site Tonnellé

Deux études françaises portant sur l’arrêt cardio-respiratoire ont récemment été publiées dans le New England Journal of Medicine. Le CHRU de Tours et la Biométrie du Centre d’Investigation Clinique (CIC) INSERM 1415 y sont associés!

L’étude Hyperion (Lascarrou et al. N Engl J Med. 2019, doi: 10.1056/NEJMoa1906661) montre que dans l’arrêt cardiaque non choquable, une hypothermie thérapeutique (33°C pendant les 24 premières heures post arrêt cardiaque) améliore le pronostic neurologique à J90 (10,2% vs 5,7%). L’étude Anthartic (François et al. N Engl J Med. 2019, doi: 10.1056/NEJMoa1812379. ) montre que deux jours d’antibiothérapie prophylactique chez des patients en arrêt cardio-respiratoire aide à prévenir la survenue de pneumopathies acquises sous ventilation mécanique (19,2% vs 33,7%). Le CHRU de Tours est doublement associé à ces deux essais financés par le Ministère de la Santé via des PHRC, d’une part via la Biométrie du Centre d’Investigation Clinique (CIC) INSERM 1415, d’autre part via le Service de Médecine Intensive et Réanimation et le réseau CRICS-TRIGGERSEP.


Biométrie – INSERM CIC 1415

Animée par Bruno Giraudeau, professeur à la Faculté de Pharmacie de Tours, la Biométrie du CIC INSERM 1415 ce sont 13 agents (10,3 ETP), méthodologistes-biostatisticiens, data-managers, secrétaire qui travaillent au quotidien sur des études cliniques institutionnelles. Pour les essais Hyperion et Anthartic, la Biométrie était en charge des aspects méthodologiques, notamment à la phase de planification en vue d’un dépôt aux appels d’offres du Ministère. Une fois les projets financés, les données ont été gérées par la Biométrie : recueil via un cahier d’observations électronique (e-CRF) et data-management, puis analyse statistique. Enfin la Biométrie a été associée à la co-rédaction des articles scientifiques afférents. Ces deux publications sont le fruit de collaborations étroites avec les porteurs de projet, et d’un vrai travail d’équipe de la part de la Biométrie.